Les Grenadines – deuxième partie

Dans l’article « Les Grenadines – première partie » , nous étions aux Tobago Cays, attendant que le temps s’améliore pour profiter du lieu.

Nous avons eu 2 journées superbes où nous étions tout seuls dans ce site exceptionnel. Nous avons pu aller plonger dans la « turtle area » et Erinn s’est initiée au Masque-Tuba en observant les tortues.

Il y avait un bon clapot et pas mal de courant, même dans la partie protégée par le Shoe Horse Reef, du coup les enfants n’ont pas trop plongé.

Par contre, Philippe et moi avons pu voir des coraux, des poissons multicolores, des raies, des tortues, des tortues et des tortues… Nous avons attaché 2 bidons d’eau vide à une longue corde que nous avons laissé filer dans le courant derrière le bateau au mouillage. Ainsi, les enfants ont pu s’amuser dans le courant et pouvaient remonter à contre-courant jusqu’au bateau sans problème.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après la Tobago Cays, nous nous sommes arrêtés à Union, la dernière île des Grenadines dépendant de St Vincent, afin d’y faire le plein d’eau douce et les formalités de sortie du territoire. Nous y avons croisé Guirec et Monique qui remontaient l’arc antillais dans l’autre sens.

Puis nous avons continué notre route vers le sud et Carriacou. Au passage nous avons fait une halte au Morpion, minuscule banc de sable au milieu de la mer, avec un parasol planté au milieu. Lieu insolite et occasion de se baigner en famille et de prendre quelques photos.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Carriacou est l’anse la mieux protégée des Grenadines. Du coup, beaucoup de navigateurs viennent y mettre leur bateau pendant la saison cyclonique. On y rencontre de nombreuses familles voyageuses comme la nôtre. Un chantier naval de plaisance s’y est installé il y a quelques années ce qui apporte un attrait supplémentaire pour l’endroit car on y trouve ce qu’il faut pour réparer et entretenir les voiliers.20181004_133725.jpg

Nous avons donc décidé de faire le carénage d’Enigma ici et avons été très occupés depuis : préparation du chantier, rassemblement des outils et matériaux nécessaires, achat de la peinture adaptée, liste de travaux (Eh oui, encore des listes !)… Tout pour que jeudi dernier Enigma soit mis à sec. Depuis nous sommes encore à fond : gratter les berniques, nettoyer la coque, vidanger, peindre… Nous ferons un article spécifique sur le sujet, une fois que nous aurons sorti la tête de l’antifouling.

20181006_081949

 

Les enfants sont eux-aussi bien occupés (même si nous avons fait une pause scolaire pendant le carénage) : le chantier est plein d’enfants qui s’amusent en troupe pendant que les parents sont occupés à bricoler les bateaux. Notre vie sociale a changé radicalement car le chantier semble être le point de rencontre des navigants. On y croise ceux qui y vivent sur leur bateau le temps des travaux, mais aussi ceux qui sont au mouillage à coté et viennent voir les copains pour échanger les nouvelles. Nous avons ainsi retrouvé Paolo et sa famille qui a organisé une « Crêpes Party » hier soir, au milieu du chantier.

Une réflexion sur “Les Grenadines – deuxième partie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s