Antigua … So british

Notre séjour à Antigua a été marqué par la convivialité. En effet, nous avons sympathisé avec les équipages de plusieurs bateaux, au mouillage de English Harbour. L’équipage de Huapaé, de Chaveta et de Sea Sparrow. 2 familles françaises et 1 famille canadienne. Du coup, les soirées et moments d’échange se sont enchaînés à la grande joie de tout l’équipage.

Nous sommes restés 1 semaine au mouillage dans la baie de English Harbour, qui porte bien son nom car nous aurions pu nous croire sur la côte sud de l’Angleterre, du côté de Plymouth ou Porthmouth. Le gazon y est coupé à la serpe et la supérette est achalandée de cheddar, backed beans et autre sour cream. La marina d’English Harbour est de plus située dans une zone historique rénovée et bien entretenue. En faisant abstraction des yachts de luxe et des équipements modernes, on pourrait se croire à l’époque de la marine à voile et des comptoirs maritimes.

Nous avons fait quelques balades sympathiques, dans un paysage plus aride que celui que nous avions vu plus au sud, et entourés de papillons en quantité impressionnante. Une de nos balades mémorables nous a amené, après 30 minutes de grimpette dans un sentier escarpé, sur un promontoire avec une vue magnifique sur la baie. Des bâtiments en pierre de taille isolent du vent une cour pavée à l’ancienne, dans laquelle sont installées des grandes tables rondes de pique-nique. Des barbecues y sont dressés tous les jeudi et dimanche vers 16h, et un dîner de grillades et salades est proposé aux clients. Un steel band s’installe alors sous un kiosque et commence à jouer des tubes internationaux. Un grand jardin en pente redescend à droite vers la forêt, permettant aux enfants de se défouler pendant que les adultes discutent en mangeant. Nous sommes redescendus à travers la forêt, juste à la tombée de la nuit, par sécurité.

Il est difficile d’accueillir beaucoup de monde à bord d’un voilier, même sur un catamaran de 38 pieds comme Enigma, il est compliqué de recevoir plus de 10 personnes. Du coup, quand nous nous retrouvons « en troupe », c’est la plage qui devient notre lieu de rendez-vous. Et comme le soleil se couche tôt (vers 17h30), nous organisons les évènements juste avant. C’est ainsi que nous nous retrouvons un jour à 16h30 pour un gouter crêpes après la baignade, et le lendemain à 17h pour prendre l’apéro en admirant le coucher du soleil ! Quelle vie !

Depuis Antigua, nous naviguons avec Huapaé et Chaveta. Nous avons prévu de passer Noël ensemble, à St Martin. Et synchronisons donc nos étapes pour nous retrouver au mouillage. Huapaé et Chaveta sont des monocoques superbes et taillés pour la course à la voile (Chaveta, skippé par Pierre Yves, a déjà fait 2 fois la Route du Rhum). Du coup, nous bénéficions aussi des conseils de skippers plus expérimentés, en particulier sur l’analyse de la météo et le choix des fenêtres météos les plus adaptées pour faire nos navigations. Enigma ne pouvant pas rivaliser avec de tels bateaux, nous partons toujours un peu plus tôt qu’eux pour arriver à peu près au même moment au mouillage suivant.

4 réflexions sur “Antigua … So british

  1. Martine

    Coucou. La vie a l’air d’être dure, on vous plaint d’avoir tant d’activités !
    Ici grand soleil, chaleur étouffante, on n’en peut plus.
    On vous fait de gros bisous et vous souhaitons un joyeux Noël.
    Claire, Thomas, Martine

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s