Un Noël plein de contrastes

Pendant les quelques jours autour de Noël, nous avons enchaîné des escales à Saint Barthélemy et à Saint Martin (partie française). Toutes deux sont des îles françaises, séparées de quelques miles seulement, et on pourrait penser qu’elles sont semblables. Mais pas du tout !

Saint Barth baigne dans la richesse et le luxe : belles villas, méga yachts, rues et infrastructures bien entretenues… et les gens qu’on croise portent sur eux l’aisance des gens qui ne connaissent pas les fins de mois difficiles. J’ai hésité à acheter à Marion un petit sac à main Hermès pour Noël – eh oui, j’en ai les moyens puisque j’ai vendu ma voiture avant de partir, au même prix que le sac à main !

Saint Martin à l’inverse est bien plus pauvre, les infrastructures sont en moyen état. Et l’île se remet beaucoup plus difficilement du passage du cyclone Irma, qui a littéralement dévasté l’île en 2017 : de nombreuses maisons sont détruites, des dizaines de bateaux éventrés longent les côtes ou pourrissent dans la lagune, et la population se débrouille autant que possible pour vivre dans ce pays sinistré. Les assurances paient plus ou moins vite (pour ceux qui sont assurés), et l’île manque de matériaux et de main d’œuvre pour tout reconstruire rapidement.

Sur une échelle beaucoup plus petite et égocentrée, ces deux escales ont été pour nous, marquées par les évènements suivants. Tout d’abord à Saint Barth nous avons retrouvé nos amis d’Asikel : Paolo, Sandra et leur fille Nila. Vous vous en souvenez peut-être, ce sont ceux que nous avons rencontré à l’abri de la mangrove au Marin. Paolo est magicien, et nous avons eu la chance d’assister à un spectacle où lui et Sandra nous ont fait rire et rêver. Malo a même été appelé sur scène pour y participer, c’était très sympa !

A Saint Martin nous avons fêté Noël avec nos amis de Huapaé et Chaveta avec qui nous voyageons depuis quelques semaines. C’est assez amusant de « mettre les petits plats dans les grands » alors qu’on ne bénéficie pas du confort des terriens. Nous avons tout de même réussi à créer un esprit de Noël, et notre repas du réveillon nous a régalé, marqué par les bonnes choses à manger et à boire, mais aussi et surtout par les bons moments passés entre amis. Nous avons aussi passé du temps le 25 avec nos amis de Sea Sparrow que nous avions quitté à Antigua, c’était vraiment sympa de les revoir ! Et malgré l’absence de cheminée sur Enigma, le Père Noël a réussi à gâter les enfants !

Nous en profitons pour vous souhaiter, avec un peu de retard, un Joyeux Noël !

5 réflexions sur “Un Noël plein de contrastes

  1. Thierry Le Corre

    Joyeuses fêtes les amis, on vous embrasse!!
    et encore merci pour votre blog qui nous fait voyager
    Pascale et Thierry

    J'aime

  2. Guillaume

    Excellent, j’ai reconnu tout de suite Huapaé dont j’avais suivi le blog de la construction amateur 😉 (mais dont j’avais zappé le nom) et Chaveta est un sacré engin aussi 🙂 un bien joli Noël 😉

    J'aime

  3. erinswist

    We were very pleased to be able to spend time with your family this Christmas! Hopefully we will cross paths again. From the Seasparrow crew.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s