Au rythme de Marie Galante

Après nos quelques jours enchanteurs à Petite Terre, nous sommes arrivés à Marie Galante avec la pluie. Et quand il pleut en bateau, c’est comme en camping : tout devient soit très humide, soit carrément mouillé. Du coup, nous limitons les « sorties » à terre pour éviter de revenir trempés. Un jour, enfin, nous profitons d’une éclaircie dans l’après-midi pour nous précipiter à terre et découvrir, enfin, cette île rendue mythique par la chanson de Laurent Voulzy.

Lire la suite